Pharmaciens

Découvrez les avantages de Sofiadis Lien

Laboratoires

Rejoignez notre réseau Lien

Choisissez votre langue

Bouton de fièvre ? Pas de panique !

Un belge sur cinq souffre régulièrement de boutons de fièvre et huit belges sur dix sont porteurs du virus de l’herpès simplex de type 1 responsable de leur apparition. Ils apparaissent généralement sur les lèvres ou autour. Bien qu’un bouton de fièvre soit plutôt gênant, il s'agit généralement d’une affection cutanée sans gravité qui disparaît spontanément.

À quoi sont dûs les boutons de fièvre ?

Généralement, la contamination par le virus se fait durant l’enfance. Il arrive qu’elle provoque une infection immédiate, mais elle passe généralement inaperçue. Le virus demeure ensuite présent à vie dans l’organisme. Lorsque l’immunité baisse, par exemple en cas de maladie, de stress ou de fatigue, le virus peut à nouveau devenir actif et provoquer un bouton de fièvre. Une exposition au soleil peut aussi réactiver le virus.

Quels sont les symptômes ?

Dans un premier temps, vous ressentez des picotements, des démangeaisons ou une sensation de brûlure. Un à deux jours plus tard, une tache rouge apparaît, qui se couvre ensuite de petites vésicules remplies d’un liquide jaunâtre. Les vésicules peuvent être douloureuses. Lorsqu’elles éclatent, de petits aphtes apparaissent. Une fois séchés, ils se couvrent d’une croûte, qui disparaît finalement sans laisser de cicatrice.

Comment éviter une réactivation du virus ?

  • Évitez le soleil et protégez vos lèvres à l’aide d’un baume à lèvres doté d’un indice de protection UV élevé.
  • Évitez le stress et dormez suffisamment.
  • Pour une résistance optimale, adoptez une alimentation saine et pratiquez une activité physique suffisante.

Comment éviter une contamination ?

  • N’embrassez personne lorsque vous avez des boutons de fièvre qui ne sont pas complètement séchés et évitez tout contact direct, en particulier avec des bébés et des personnes dont l’immunité est réduite, comme des patients cancéreux ou greffés.
  • Ne partagez pas un gant de toilette ou un essuie, un verre ou des couverts avec autrui.
  • Lavez-vous régulièrement les mains à l’eau et au savon, en particulier après application de crèmes traitantes.
  • Ne touchez pas vos boutons ! En grattant ou en chipotant à un bouton de fièvre, vous risquez davantage de contaminer d'autres zones, mais aussi de développer une infection bactérienne.

Que faire en cas de bouton de fièvre ?

Généralement, un bouton de fièvre disparaît spontanément après 7 à 10 jours. Plusieurs produits peuvent être appliqués :

  • Une crème antivirale peut vous aider à vous débarrasser plus rapidement de votre bouton de fièvre, mais uniquement si vous l'appliquez dès les premiers symptômes (rougeurs et sensation de démangeaison, de picotement ou de brûlure). Ces crèmes doivent être appliquées plusieurs fois par jour.
  • Vous pouvez aider les boutons à sécher plus rapidement et apaiser les démangeaisons à l’aide d’une crème ou de gel à base de sulfate ou d’oxyde de zinc.
  • Un gel formant un film ou un pansement hydrocolloïde fait office de barrière physique autour du bouton de fièvre, camoufle la plaie, réduit la formation de croûte, accélère la cicatrisation et limite la propagation. Leur utilisation est possible à tous les stades.

Quand est-il préférable de consulter un médecin ?

  • En cas de bouton de fièvre à l’œil.
  • En cas de propagation des boutons.
  • Lorsque les boutons demeurent présents plus de deux semaines. Cela peut être le signe d’une contamination bactérienne supplémentaire.
  • En cas d’immunité fortement réduite.
  • Si vous souffrez souvent (plus de trois fois par an) de boutons de fièvre. Dans ce cas, le médecin pourra vous prescrire un médicament antiviral afin d'éviter de nouvelles poussées.

Demandez à votre pharmacien quel traitement vous convient le mieux !