Pharmaciens

Découvrez les avantages de Sofiadis Lien

Laboratoires

Rejoignez notre réseau Lien

Choisissez votre langue

Les tiques, comment puis-je m’en protéger ?

Les tiques sont de minuscules insectes de couleur brun-noir appartenant à la famille des arachnides. Elles sont actives de mars à octobre et on les retrouve dans les arbustes, les herbes hautes, les dunes, les forêts, les parcs et les jardins. Pour grandir et se reproduire, elles ont besoin de se nourrir de sang d’un hôte ; les animaux sauvages, les animaux de compagnie mais également les humains qui sont sur leur passage.

Quelques conseils pour vous prémunir contre les morsures de tiques :

  • Restez sur les sentiers balisés et dégagés et portez des vêtements protecteurs : un couvre-chef, un haut à manches longues, un long pantalon et des chaussures fermées.
  • Protégez-vous avec des produits insecticides qui contiennent du diéthyltoluamide (DEET). Ils protègent environ huit heures. Ils existent sous forme de lait, de pommades, de sticks et de sprays. Votre pharmacien vous aidera à choisir la protection adaptée. Attention ! Ils ne protègent qu’aux endroits où ils sont appliqués ! Après une promenade en pleine nature, il est important de procéder à un contrôle minutieux de la peau. Vérifiez surtout les plis situés aux endroits chauds du corps (aisselles, aines, abdomen, creux des genoux, cuir chevelu, zones intimes,...). Par ailleurs, il est conseillé de laver vos vêtements à 60 degrés.

Si malgré ces précautions, vous repérez une tique fixée sur votre peau, procédez comme suit :

  • Enlevez la tique le plus vite possible à l’aide d’une pince spéciale à tiques. Vous pouvez vous la procurer chez votre pharmacien. Saisissez la tique par la tête le plus près possible de la peau et retirez-la de la peau. Avec certaines pinces en forme de « pied-de-biche », il est conseillé de faire tourner la pince en retirant la tique. Veillez à ce que le corps de la tique ne soit pas écrasé.
  • N’enlevez jamais la tique avec de l’alcool, de l’huile, du vernis à ongles ou un objet chaud, car vous augmentez ainsi le risque d’infection !
  • Désinfectez la morsure après le retrait de la tique.
  • Notez la date et l’emplacement de la morsure. Vous pourrez ainsi vous en rappeler facilement en cas de complications ultérieures. En général, une morsure de tique reste sans conséquence pour l’homme et la seule lésion visible est une réaction cutanée locale. Cependant, une tique peut également vous infecter, notamment avec une bactérie Borrelia qui provoque la maladie de Lyme. Si vous êtes confronté à des complications inexplicables (anneau/tache rouge à l’endroit de la morsure de tique et symptômes grippaux tels que maux de tête, raideur de la nuque, fièvre, douleurs musculaires, fatigue,...) dans les semaines/mois suivant une morsure de tique, consultez systématiquement votre médecin.

Suivez ces conseils et profitez pleinement de cette belle nature !